Beauté Sélection Lyon - 21 & 22 Nov. 2021

BS Lyon - 21 & 22 Nov. 2021

#Designfiction 4 cahier de tendances 2021

*

#Designfiction 4 cahier de tendances 2021

#Designfiction 4 cahier de tendances 2021

ET SI LE SALON DE COIFFURE EFFECTUAIT SES PRÉPARATIONS EN VITRINE ?

Coqueluche des médias et des célébrités mondiales, le décorateur star K. bouleverse les standards du salon de coiffure et de l’esthétique. Le labo où s’affairent les coiffeurs vêtus de jolis tabliers, préparant shampoing, colorants ou crèmes est placé en vitrine. Bien exposé au regard des passants. On devine en arrière-plan les clients qui se font coiffer, nous sommes bien dans un salon !
« Ces professionnels font de plus en plus eux-mêmes les préparations, qu’ils commercialisent en marque propre. Pourquoi cacher ce savoir-faire en arrière-boutique ? C’est si beau à voir ! » s’exclame K. Ce décorateur visionnaire séduit de nombreux professionnels ; et vous ?

Une fiction futuriste bien sûr, mais un futur tout à fait possible.

C’est déjà une réalité dans la restauration où les cuisines ouvertes sont la norme. A la fois gage de transparence sur ce qu’on va manger, cet aménagement contribue à animer le lieu, un spectacle valorisant les chefs.
Le processus de fabrication participe à l’expérience du point de vente, comme les Starbucks Reserve* où le café est torréfié sur place. La transposition à l’univers de la beauté devrait être évidente. On ne compte plus les professionnels de la coiffure et de l’esthétique formés qui développent et fabriquent leurs propres formulations, du simple shampoing aux produits de soins. Un plus qui leur permet de se différencier, mais aussi d’être en mesure d’expliquer à leurs clients ce qu’ils leurs appliquent.

Le succès des ateliers d’Aromazone* a contribué à démystifier la cosmétique auprès du grand-public.
Plus informé, voire formés eux-mêmes, les clients sont en droit d’exiger toute la transparence
sur les produits que vous utilisez en salon !